Valumat, l’organisme de gestion en charge de la responsabilité élargie des producteurs de matelas

En savoir plus sur ce que nous faisons pour vous

Pour les producteurs et importateurs

L’ asbl Valumat exécutera de manière collective, au nom de tous les producteurs et importateurs adhérents, les obligations qui découlent de la REP. Cela signifie que les adhérents au système Valumat ne devront plus se faire de souci en ce qui concerne leurs obligations légales. En échange, ils paieront une contribution proportionnelle au nombre de matelas qu’ils ont mis sur le marché belge.

Pour les détaillants, les distributeurs et les producteurs/importateurs

Contrairement à la plupart des autres flux de déchets, un vendeur final de matelas n’a pas l’ obligation de reprendre les vieux matelas de ses clients. Il en va de même pour les intermédiaires, producteurs et importateurs qui vendent des matelas à un vendeur final.

Cela s’explique par le fait que les secteurs impliqués et Valumat ont défini cela avec les autorités régionales et encadré l’ensemble dans la législation.

Pour les détaillants

Le détaillant peut, sur base volontaire, reprendre les matelas usagés lorsque le consommateur achète un nouveau matelas. Pour ce service, il reçoit alors une indemnité de la part de Valumat. Valumat va rassembler la liste des vendeurs qui proposent de reprendre les vieux matelas, la publier sur son site web et fournir le matériel de communication nécessaire à ces revendeurs.

Le vendeur de matelas qui ne reprend pas les vieux matelas de ses clients a l’ obligation légale d’informer ces derniers sur les endroits où ils peuvent se rendre avec leurs vieux matelas. Valumat va aussi développer le matériel de communication nécessaire pour ce faire.

Pour les consommateurs

Les consommateurs peuvent gratuitement se débarrasser de leurs matelas usagés dans les recyparcs. Valumat a défini les modalités avec les intercommunales et communes en charge des recyparcs pour le financement de l’entreposage, du transport et du traitement des vieux matelas.

Les consommateurs peuvent aussi s’adresser aux détaillants qui, sur base volontaire, reprennent leur vieux matelas à l’achat d’un nouveau matelas.

Pour le secteur professionnel

Pour le marché professionnel aussi, Valumat prévoit une indemnité pour les matelas repris et collectés par un collecteur Valumat homologué. Valumat détermine chaque année ce montant forfaitaire en fonction des conditions du marché pour la collecte, le transport et le traitement, à ce moment précis.

Pour l’économie circulaire

Valumat garde une grande partie de la contribution environnementale pour des investissements dans l’écoconception, pour aider à la création d’un matelas recyclable et facile à démanteler, sans le moindre compromis quant au confort de sommeil.

Retour
Qui n'aime pas les cookies ?