Valumat, l’organisme de gestion en charge de la responsabilité élargie des producteurs de matelas

Aucune reprise physique obligatoire

Contrairement à la plupart des autres flux de déchets soumis à une obligation de reprise, les détaillants de matelas ne sont pas tenus d'accepter les matelas usagés lorsqu’un client achète un nouveau matelas. C’est également le cas pour les intermédiaires et producteurs ou importateurs de matelas qui vendent des matelas à un détaillant.

Valumat prévoit un incitant financier pour les détaillants de matelas qui acceptent les matelas usagés, sur base volontaire, lors de l’achat d’un nouveau matelas. Pour des raisons pratiques, ce montant a été calculé sur base du tonnage collecté (330 €/tonne). Cela correspond à environ 5 € par matelas.

Retour
Qui n'aime pas les cookies ?